Lyazid Abid an Frau Dr. Angela Merkel, Bundeskanzlerin

Lyazid Abid an Frau Dr. Angela Merkel, Bundeskanzlerin

An Frau Dr. Angela Merkel, Bundeskanzlerin der Bundesrepublik Deutschland

Sehr geehrte Frau Bundeskanzlerin, der algerische President Abdelaziz Bouteflika war laut der algerischen Presse vom 07. bis 08.12. bei Ihnen zu Gast.

Dieser Besuch fand im Rahmen der Verstärkung der wirtschaftlichen Beziehungen zwischen Deutschland und Algerien statt und findet unsere Zustimmung.

Dennoch würden wir gerne Ihre Aufmerksamkeit auf folgende Punkte lenken.
Das Präsidentenmandat von Herrn Bouteflika wurde zum dritten Mal verlängert.
Diese Verlängerung war nur möglich durch einen Verfassungsbruch. Die Verfassung begrenzt die Anzahl der Präsidentenmandate auf zwei.

Dies ist einer von zahlreichen Verfassungsbrüchen seit der Bildung des Mehrparteiensystems 1989. Der brutale Abbruch der Wahlen 1992 durch die Armee wurde damit begründet, die Demokratie vor der islamistichen Gefahr schützen zu wollen.

Heute, zwanzig Jahre später, ist die Demokratie in Algerien immer noch nicht an der Tagesordnung.
Und nicht nur das, die Gesellschaft ist dem islamischen Fundamentalismus ausgeliefert.
Diesen benutzen die Machthaber, um die demokratische Bewegung und das Bestreben der Bevölkerung nach mehr sozialer Gerechtigkeit und nach Meinungsfreiheit zu bekämpfen.

Die im Jahr 2005 von Bouteflika ins Leben gerufene nationale Versöhnung hat in verblüffender Weise dazu geführt, dass das Regime sich dem islamischen Fundamentalismus angenähert hat, ohne jedoch dem Terrorismus ein Ende zu setzen.

Nachdem die Algerier einen hohen Preis im Bürgerkrieg bezahlt haben, ist ihnen klar geworden, dass der Kampf zwischen Islamisten und den Machthabern kein ideologischer Kampf sondern ein reiner Kampf um die Macht ist.

In den letzten Jahren wurde immer deutlicher, dass die Machthaber gemeinsam mit den Islamisten gegen die Demokratiebewegung in der Kabylei ankämpfen. Die Kabylei hat die Mllitärdiktatur und religiösen Fanatismus immer abgelehnt.

Das Streben der kabylischen Bevölkerung nach Freiheit zeigte sich im April 2001 in beeindruckender Weise bei friedlichen Kundgebungen, an denen Millionen von Menschen teilnahmen. Diese Kundgebungen wurden von Bouteflika brutal niedergeschlagen und kosteten 127 jungen Kabylen das Leben und Tausende wurden zum Teil schwer verletzt.

Seit diesem « Schwarzen Frühling » bekämpfen die Machthaber die Kabylei.
Wieder in die Gesellschaft integrierte Terroristen werden benutzt, um der kabylischen Bevölkerung ihre Identität zu nehmen, sie zu islamisieren, zu arabisieren und zu Terroristen zu machen.

Nachdem 2001 Sicherheitskäfte in kabylischen Dörfern eingesetzt wurden um die kabylische Bevölkerung zu unterdrücken, hatte die Bevölkerung alles an legalen Mitteln ausgeschöpft, um ihre Freiheit nachhaltig zu sichern und ihre Kultur zu wahren.

Die Kabylen haben letztendlich entschieden sich selbst zu organisieren, indem sie « le Mouvement pour l´ Autonomie de la Kabylie » (Bewegung zur Selbstverwaltung der Kabylei) gegründet haben, welche sich zum Ziel gesetzt hat hat, Teil eines föderalen Algeriens zu sein.

Angesichts der Tatenlosigkeit der Machthaber und deren Ablehnung, das legitime Bestreben des kabylischen Volkes zu berücksichtigen, wurde eine Exilregierung, das « Gouvernement Provisoire Kabyle » am 01.06.2010 in Paris gegründet.

Die Provisorische Regierung der Kabylei versteht das Interesse Deutschlands an den fossilen Energien und besonders an den erneuerbaren Energien in Algerien.

Es ist der Provisorischen Regierung der Kabylei ein Anliegen, dass die Intensivierung der wirtschaftlichen Beziehungen zwischen Deutschland und Algerien mit einer positiven Einflußnahme der deutschen Regierung hinsichtlich der Menschenrechte in der Kabylei einhergeht.

Frau Bundeskanzlerin,
das kabylische Volk verfolgt mit großem Interesse Ihren Einsatz für Völkerveständigung und Freiheit.
Auch wir erhoffen uns mehr Solidarität unter den Völkern.
Der israelische Premierminister sagte in Bezug auf die Waldbrände im Norden Israels, dass der Schutz der Wälder die gesamte Menschheit etwas angehe.
In der Kabylei setzt das algerische Militär unter dem Vorwand der Terrorismusbekämpfung Wälder in Brand. Dabei ist allgemein bekannt, dass gerade das Militär den Terrorismus unterstützt.

Sehr geehrte Frau Bundeskanzlerin,
wir möchten Ihnen die Sympathie des kabylischen Volkes für die demokratischen Institutionen der Bundesrepublik Deutschland und seine Achtung für die Errungenschaften der Deutschen in Wirtschaft und Wissenschaft bekunden.

Wir hoffen dass Sie die algerischen Regierungsmitglieder im Rahmen Ihrer Zusammenarbeit mit den zahlreichen Menschenrechtsverletzungen in Algerien und besonders in der Kabylei konfrontieren können.

Lyazid Abid,
Minister der Vorläufigen Kabylischen Regierung
München, den 09.12.2010

Share This Post

7 Comments - Write a Comment

  1. Je pense que vous avez une mémoire courte.
    Adresser une lettre à la chancelière allemande relève de la pure naïveté politique. Vous ignorez totalement les intérêts qui relient l’Algérie et l’Allemagne, c’est bien dommage pour un ministre.
    Pour revivifier votre courte mémoire ou votre ignorance de ce qui s’est tramé entre les despotes algériens et les puissances occidentales notamment l’Allemagne.
    Le 18 octobre 1970 le chantre de la révolution algérienne Krim Belkacem fut assassiné a Frankfurt sous la complicité de gouvernement allemand, comme ils ne pouvaient pas s’en débarrasser en France puisqu’il y’avais un conflit entre l’Algérie et la France sur les gisements pétroliers du sud, ce qui a donner d’ailleurs un contrôle de la sonatrach sur tout les gisements pétroliers algériens dans le sud. (l’indépendance économique algérienne ne s’est effectuer qu’en 1971 ).
    Le numéro 3 du FIS Anouar Hadam refugié en Allemagne, d’où il a revendiqué fortement les attentats criminels commis par ses sanguinaires islamistes en Algérie.
    Notamment l’attentat du boulevard Amirouche à Alger le 30 janvier 1995 qui à fait plus de 40 morts et près de 300 blessés, dont un bus d’étudiants complètement calcinés.
    Le 8 aout 2001, l’union européenne avait accordée à l’Algérie l’organisation du festival international de la jeunesse à Alger. Sachant que, sur les 15 pays de l’union européenne l’Allemagne et la France détiennent les ficelles.
    Alors qu’au même moment les gendarmes du régime algériens venaient d’achever 121 jeunes en Kabylie sous les yeux bienveillants des démocraties occidentales dont vous rêvez.
    Si l’union européenne avait fermé les yeux sur les massacres en Kabylie c’est par ce que l’Algérie, dans la même année avait accepté l’agencement structurel qui lui a été imposé par l’UE.
    Au-delà de ces tragédies dont l’UE est complice, on en avait jamais soufflé un mot des 900 000 salariés mis à la rue sans aucune indemnisation ni allocation chômage depuis les accords du F.M.I avec l’Algérie en 1994 et l’agencement structurel imposé en 2001 par l’UE.
    Vous qui vous prétendez être un peuple kabyle, intelligent, supérieur, beau, une race arienne vu vos frôlements avec les mouvements d’extrêmes droites que cela sois en Europe ou à l’étranger (Israël). A voir http://www.youtube.com/watch?v=xiTk1cW3fes&feature=player_embedded
    Ce qui me fait rire dans cette lettre que vous avez adressé à Engela Merkel,
    c’est le fait de citer Averroès, du nom arabe, (Abu- al- walid ibn Ruchd). Est
    ce pour ruser et masquer le caractère raciste, et même facho, que le MAK
    développe envers les arabes et la religion musulmane?

    C’est vrai que le plus grand livre d’Averroès s’appelle (l’incohérence de
    l’incohérence). Une synthèse dans laquelle le pauvre philosophe essaya de mettre en exergue la forte possibilité d’une harmonie entre le spirituel et le réel,
    tout en s’appuyant les travaux d’Aristote. Car en effet, c’est l’occident avait connu Aristote, c’est grâce à Averroès pour contrecarré l’interprétation fanatique du texte coranique.

    Ah, le peuple Kabyle n’a pas de philosophes pour aller s’abreuver chez un arabe;
    à votre place pour faire l’éloge de votre cultures et peuple dit Kabyle,
    j’aurais cité deux penseurs d’origine Libyque, pour ne pas dire berbère :

    1-Apulée de Madaure, ville proche de l’actuelle Tébessa, située à l ‘est de
    l’Algérie. Apulée un styliste raffiné un conférencier adulé par les esprits
    cultivés de Carthage. L’auteur des métamorphoses, ou l’âne d’or. On lui doit la
    naissance du roman.

    2- Saint Augustin, puisez dans la cités des dieux, une pensée qui néanmoins qui a féconder la pensée occidentale avant qu’Aristote soit introduit en occident
    par Averroès. Augustinisme une pensée scolastique qui conjugue foi et raison.

    Tout compte fait, vous avez raison de citer Averroès. Votre lettre est une
    pure incohérence de l’incohérence un livre connu d’Averroès
    Sinon, c’est un bel exercice pour ceux qui rêvent d’être ministre, et de tester ses capacités devant les élus des grandes puissances occidentales.
    En ce qui me concerne, s’adresser à la chancelière allemande pour lui rappeler que boutef est un despote ne m’impressionne guère. Quand on sait que le régime algérien survit grâce à leur soutien.
    Cependant cela impressionnera surement les ados de la politique ou l’apolitique tout court.
    Il est vrai que quand on ne fait point de la politique la politique fera de nous une pate à modeler. (Mao Zedong )
    Le meilleur de vos serviteurs est celui qui ne cherche pas à entendre de vous ce qu’il souhaite, mais à souhaiter ce qu’il a entendu. (Saint Augustin)

    En attendant, il faut rêver que, peut être d’un coup de magie, votre lettre fera
    couler du pétrole dans la rivière de la Soummam. Ce jour là, c’est Engela
    MERKEL qui vous écrira.
    J’espère que cela vous a ravivé la mémoire.

    Reply
  2. Réaction aux propos de Mérabtene Chaabane:
    l’ Islam est une religion et vous en faite une idéologie comme le communisme ou le capitalisme pendant la guerre froide avant la chute du mur de Berlin.
    Le MAK et le GPK ne font que défendre le peuple kabyle contre toutes formes d’ oppression et ne sont en aucune façon contre l’ Islam.Ils défendent la Dignité et l’ Honneur de la Kabylie.Mais Ils sont contre la langue de bois que vous colportez. Pauvre Algérie! Livrées aux charognards ( Occident et Orient) pour t’ exterminer pour de bon. Tous les gouvernements français et le système arabiste algérien ont au moins une chose en commun: la destruction de la Kabylie et l’ effacement de la culture kabyle de la planète . Pour vous le colonialisme français est bête et méchant et le colonialisme arabobaathiste est prévoyant et amical.Sachez que pour les kabyles c’ est du Hadj Moussa et Moussa Hadj. Ils se sont défendus victorieusement contre le premier et et s’opposent contre le deuxième. Vous devriez souscrire à la lutte de tous les résistants pacifiques kabyles et non attaquer des responsables qui, en fait, vous défendent aussi. Que tous les états du monde ne regardent que leurs intérêts est une chose triviale. Même le Vatican ne déroge pas à cette maxime.Le combat non violent des kabyles est légitime. La Chancelière Angela Merkel ayant vécu elle-même dans une dictature trés dure doit le savoir.

    Reply
    1. Ignorance de sa propre culture et discours démagogique

      Votre réponse est une pure démagogie. Vous me donnez froid au dos, de prendre le Vatican comme un “exempôle“ de soutien à votre cause.
      Il est vrai que ce même Vatican avait soutenu Mussolini et Hitler.

      Vous me traitez de pro Arabo-islamique. Je vous signale que ne suis pas les chantres Kabyles de la l’Arabo Musulman en Algèrie : Boumadien et Belkacem Naitbelkacem.
      Il est vrai que Salieri, pour critiquer Mozart, disait de ses partitions qu’il y avait trop de notes.
      Il me semble que vous ignorez le sens éthymologique des concepts, entre le chevauchement du signifiant et du signifié, pour faire l’apanage du référent, certains dans leur ignorance usitent des mots sans saisir leur portée. Dès lors vous confondez la barbarie du stalinisme et les valeurs du communisme.

      Vous qui prétendez être les gardiens sûrs de la culture Kabyle, il me semble que vous ne véhiculez que la nostalgie du parfum d’un topos si loin proche, que vous faites ressentir aux autres d’une façon pathologique.
      Vous avez une vision sous une optique purement capitaliste du communisme. Alors que les assises du fonctionnement de la société Kabyle, avant qu’elles ne soient perverties par le colonisalisme, étaient des valeurs communistes : Thiouiza, l’horizontalité du fonctionnement de Thadjmaat, une pure société collective. C’est ce modèle qui l‘a aidé à survivre contre toutes formes visant son anéantissement.
      Kal Marx n’a t-il pas été inspiré de ce modèle de la société Kabyle pour finir le livre le Capital ?
      Lors de son voyage en Kabylie en 1882 Marx avait écrit :
      « Le système foncier développé chez les Kabyles sous l’influence arabe se distingue du système arabe en ce qu’il s’est éloigné davantage du type primitif de la propriété tribale. Certes, chez eux également:la responsabilité collective pour les droits et prestations en nature; il n’est pas rare de trouver l’achat, sur les fonds de la communauté, de bœufs, chèvres et moutons, dont la viande est ensuite répartie entre les familles composantes. L’autonomie judiciaire et administrative des tribus leur était également connue; on voit apparaître chez eux comme arbitres dans des procès de succession les conseils tribaux; les autorités tribales peuvent seules accorder à quelqu’un la permission de s’établir parmi les Kabyles; aucune personne étrangère à la tribu n’est admise sans leur autorisation à acquérir de la propriété; ce sont les mêmes dirigeants qui répartissent les terres en friche en propriété entre des personnes qui les avaient rendues cultivables et les avaient travaillées trois années de suite. De plus: pâturages et forêts sont chez les Kabyles sous régime d’exploitation communautaire; en ce qui concerne la terre arable, il existe encore le droit de préemption des parents et alliés, l’achat tribal ou communautaire, le droit d’héritage de toute la communauté sur les biens laissés par l’un de ses membres; ce dernier droit est réglé différemment selon les “kanoun” – règlements coutumiers – des différentes branches familiales. »

      Extrait du cahier de notes de Karl Max paru à Moscou en 1879.

      Les quelles des valeurs de Kabylie vouliez-vous défendre ?
      Celles de jadis qui sont précieuses en ce qui concerne le mode de fonctionnement socio économique et de justice. Ou celle d’aujourd’hui, une société individualiste livrée à la consommation .
      En ce qui me concerne je me revendique fortement de la première, mais il reste l’égalité des sexes à accomplir.

      Je pense que je n’ai pas de leçon à recevoir sur ma culture kabyle.
      J’ai été militant du MCB de longue date. En octobre 88, j’étais dans les rues d’Alger ; je n’avais que seize ans.
      Pendant toute la guerre contre les civils, pour ne pas dire la guerre civile, je suis resté en Algérie pour défendre mes idées, alors que je pouvais partir.
      Pendant toutes ces années, j’ai été collaborateur de presse (Le Siècle, La Voix de l’Oranais, Le Populaire, Alger républicain).
      Pendant le boycott scolaire de 1994 que le RCD a fait capoter après 8 mois de résistance – sachant que Feraht était un militant actif de ce dernier – nous étions quelques chats, militants à Oran, à faire le relais de cette lutte ; à nos risques et périls.

      C’est très facile de faire le Berbériste en Kabylie…

      Pendant les événements de 2001, j’étais membre délégué de ma ville natale. J’ai moi-même ramassé la moitié de la cervelle d’un jeune touché par une balle explosive à mes côtés.
      Après 3 jours de réunion en conclave à Ihaddaden, moi et mes camarades nous avons quitté les Aarchs pour créer le comité populaire car nous savions que ce mouvement était manipulé et que les Aarchs le menaient dans l’impasse.
      Le 23 juillet, j’étais à Rome avec des camarades, sur l’invitation du sénateur Giovanini de la Refondation Communiste Italienne, pour justement exposer la situation en Kabylie. Le soir même, nous avons profité de la marche anti-capitaliste et du concert donné par Manu Chao pour dénoncer le festival de la jeunesse que venait “d’accorder” l’Union Européenne à Alger.
      Le 8 mai, jour d’ouverture de ce festival, nous étions place de la République, à Paris, avec de nombreuses associations et organisations politiques pour dénoncer cette mascarade.
      Oui, je me souviens que nous avions créé à Paris le CSK (Collectif Solidarité Kabylie) qui a d’ailleurs capoté parce que les militants du MAK voulaient tout récupérer ; comme si la Kabylie était la leur.
      Oui, je me souviens d’une réunion, organisée à Montreuil, avec les collectifs Chiapas – Palestine – Peuple Kabyle, où Hacene Hireche avait – pour faire l’éloge du peuple Kabyle – diffamé l’histoire de l’Algérie. Ah ! L’école algérienne n’en faisait-elle pas autant pour nous faire avaler l’arabo-musulman ?
      Oui, je me souviens – lors du même débat – qu’un militant palestinien ayant pris la parole, un membre du MAK lui a crié : “Vive Sharon !”
      Oui, je me souviens de la réunion au Relais de Ménilmontant, où j’avais un différend avec vos militants sur le contenu de la lettre à adresser à la presse occidentale. Ils m’ont enjoint de quitter la salle ; à défaut, ils m’auraient cassé la gueule.

      Il est vrai que, quand je risquais ma vie avec des milliers de gens sur les rues d’Alger le 14 juin, certains de vous sirotaient leur bière ici en Europe.

      Quel exemple de citer le Vatican comme un référent du soutien de la cause du MAK.
      Cela n’est pas étonnant, vu l’évangélisation croissante de la Kabylie. Oui, à défaut d’offrir une alternative à cette jeunesse dévoyée, vous lui proposez le Christianisme à la place de l’Islam. Vous êtes en plein identité meurtière, au sens de Amin Maalouf.
      Il me semble que vous ignorez totalement l’histoire des barbaries commises au nom de ce christianisme :
      Inquisition, ceinture de chasteté, croisades, assassinat de Galilée parce que il avait le tort de dire que la terre est ronde…etc
      Les démocraties occidentales se sont battues bec et ongles pour se débarasser du pouvoir de l’Eglise : la révolution française, la Commune de Paris, la loi de la laïcité 1905, mai 1968 avec la liberté sexuelle.
      Vous profitez bien de cette liberté sexuelle, culturelle… en occident alors que vous préconisez
      la religiosité à vos confrères en Kabylie.
      Il est vrai que les pauvres filles doivent rester vierges jusqu’au jour du mariage. Pour faire l’amour, elles n’ont d’autre voie que de se faire sodomiser. La domination masculine, le machisme est une devise courante en Kabylie.

      Heureusement qu’il y a en Kabylie en ce moment ceux qui pensent positivement et d’une façon intelligible à donner une alternative autre que la religiosité. Sans les nommer :
      – Des ateliers de théâtre pour enfants,
      – Des ateliers de Cinéma,
      – Des cours de cinéma, donnés bénévolement ,
      – Festival du cinama amateur à Bougie du 28 aout au 6 juin,
      – Des associations pour la protection de l’environnement.
      A mi-mai, j’ai invité Amoudou Gaye et Claude Besson, deux pointures de la scène parisienne pour se produire au TRB de Bougie, pour que les jeunes comédiens qui n’ont pas la chance de franchir la Méditerranée puissent profiter de cette expérience.
      Nous avons une vision différente de la Kabylie.
      Entre ceux qui essayent avec peu de moyens d’offrir à la Kabylie des alternatives, et ceux qui font de la démagogie, l’Histoire jugera.

      Je suis athée comme tu le sais, et je suis loin de faire le relais de l’arabo musulman, par contre oui, j’aime cette belle langue arabe, j’aime ses poètes : Mohamed Drouiche, Khalil Gibran, Taha Houcine, Romy, Hallaj…Je n’ai aucun complexe, ni vis à vis de la langue arabe, ni vis à vis de ma langue Kabyle. Encore moins d’avoir un complexe de colonisé.

      Que le Vatican s’intéresse à la Kabyle n’est pas un bon exemple, il ferait mieux de s’occuper de ses pédophiles et de promouvoir l’usage du préservatif pour éviter une maladie certaine à des milliers d’êtres humains sur la planète, notamment en Afrique.
      Entre la peste et le choléra : Islam et chritianisme : ces opiums des peuples comme disait Marx, je me battrai toujours pour une vrai démocratie populaire ; une liberté sexuelle, une liberté de conscience, une liberté avec un grand L.
      Je suis seulement différent de vous et vous êtes loin de me représenter. Comme disait Aït Menguellet, la kabylité est multiple, mon cher. Et à chacun sa kabylité.

      Merabtene Chaabane

      Reply
      1. Reponse à Merabtène chaabane:

        Nous les kabyles, vu notre “verve verbale”, aimons discuter longuement ! Honnêtement tu n’ as même pas compris ma réponse.Pour cela faut souligner deux choses :
        1- Je n’ ai jamais dit que le Vatican était un exemlple pour la Kabylie. Je tiens à te rappeller que ce mini-état a envoyé en Algerie un représentant qui, en arrivant à l’ aéroport d’ Alger, a déclaré qu’ il était trés heureux d’être chez ses fréres arabes( quel mépris pout tous les Algériens et les Kabyles en particulier dans la patrie de St.Augustin).
        2- Point n’ est besoin de porter ombrage à sa propre démagogie en s’ offusquant sur le soutien espéré du Vatican à la Kabylie.Il n’ existe pas! La Kabylie n’ a ni un pape, ni un imam et ni un dalai lama qui puissent faire du marketing politique pour son autonomie et contre l’aggression du système central arabobaathiste d’ Alger.Le vatican ne s’ engage que pour les chrétiens d’ Orient. Tu devrais donc t’ offusquer contre l’ intrusion du colonialisme arabobaathiste, ravageant, venu supplanter le colonialisme français en l’ imitant à travers ses diffamations contre des kabyles fiers de leur laicité, leur démocratie. IL Y AVAIT ” NOS ANCETRES LES GAULOIS! ET MAINTENANT NOS ANCETRES LES ARABES! Sache que dans une Kabylie pleinement autonome( car elle fut avantt 1857) ton orientation politique sera respectée comme ton athéisme. Un adage simple: la liberté individuelle passe par le respect de la liberté des autres.L’ auto-victimisation n’ inspire que de la pitié. Pour ma part les Kabyles ont besoin de Respect et de Souveraineté.La lamentation est le premier grade du défaitisme.
        Hsen Ammour

        Reply
  3. sagt:Nein. Der Code 0 und 1 kommt ja zune4chst aus der Welt der Zuste4nde. Dass es in der elekadtriadschen Welt auf Makroadebene zwei Zuste4nde gibt macht das Ganze konadtroladlieradbar, sodass man Repre4adsenadtanadzen von Bedeuadtung daradsteladlen kann. Das Proadblem an den Zuste4nde ist aber zune4chst der Beobadachadter. Allein er geneadriert ja die Zuste4nde durch sein Wahradnehadmung. Diese jeodch filadtert bereits viel Inforadmaadtioadnen aus. Eigentadlich alle, die nicht dem Hinadteradgrund der Wahradnehadmung, also dem Voradwisadsen zuge4nadgig sind. Insoadfern veradle4nadgert der Wisadsenadschaftadler dieadses Erffcladlen von Erwaradtunadgen nur durch seine Messadgeadre4te. Aus Quanadtenadmeadchaadniadscher Sicht ist all das Gefaadsel dann obsoadlet. Und die Metaadperadspekadtive der Sysadtemadtheoadrie veradliert ihr funaddaadmenadtum inconadcossum, da es mitadnichadten eine klare Unteradscheiaddung zwiadschen einem Innen und eine Audfen gibt. Wer also die Zweitadweradtigadkeit ohne weiadtere Disadkusadsion zu seiadnem Urgrund stemadpelt zwe4ngt sich in ein Koradsett, dass durch Anmaadlen (Fachadbeadreiadche), neue Schnitte (neue Modelle und Theadsen) wenig ausadrichadten kann beim Erweiadtern der Erkenntadnis dera0Welt.

    Reply
  4. Es ist unrealistisch zu glauben, Das nur mit dem Literarischen bzw Diplomatisch mitteln auf irgend etwas Anerkennung hoffen oder Erfolg erzielen. Im solche Falle aus Taktisch Gründ Besonderheit, Waffen spielen ein entscheidender Rolle, es geht auch um Irre zu verteidigen . Algerien Machthaber spinnt, er ist nicht in der Lage Kabylei Unabhängigkeit zu kapieren und damit auch nicht bereit ernsthaft zum Verhandlungstisch zu setzen!

    Reply

Post Comment


*